Critères pour choisir son scooter électrique

Depuis quelque temps, le marché des scooters électriques se porte bien mieux. Ces motos s’améliorent en performance, leurs prix sont en baisse et les ventes augmentent régulièrement. De plus, il est très probable que les scooters électriques remplacent, dans un avenir proche, les scooters à moteur thermique. Si vous avez décidé d’opter pour une moto électrique, voici quelques critères de sélection à prendre en compte.

L’utilisation que vous prévoyez

Malgré les progrès que connaissent les motos électriques, les scooters électriques n’offrent pas encore la même autonomie que les motos thermiques. La mise en place de stations de recharge permettant de faire le plein sur de longs trajets n’est également pas encore assez développée. C’est pour cette raison que vous devez pour l’instant choisir les modèles simples et adaptés à vos besoins. Si vous avez l’habitude de parcourir de longues distances à moto, passer à l’électrique n’est pas la meilleure option pour le moment. En effet, même avec un modèle onéreux et pouvant rouler sur plus de 200 km, vous n’aurez pas toujours assez d’autonomie. Si vous vous rendez dans un lieu où il n’y a pas de bornes de recharge, vous serez toujours bloqué. En revanche, si vous avez juste besoin d’un moyen de locomotion pour aller au bureau, alors le scooter électrique est une bonne idée, il vous suffit de l’acheter sur purerider.fr. Vous pouvez à ce moment vous contenter d’un équivalent 50 ou 125 cc. Il peut se charger une fois à la maison (et éventuellement au travail) et il sera ensuite possible de l’utiliser en cours de journée.

Un modèle au prix juste

Un scooter électrique peut actuellement se vendre au même prix qu’un scooter à moteur thermique. En effet, vous pouvez trouver de bons modèles pour environ 10 000 €. Cependant, il existe aussi des scooters électriques vendus à environ 2 000 €. Si vous prévoyez de rouler quotidiennement sur votre scooter, même si les modèles les moins chers sont tentants, ils ont souvent l’inconvénient d’être limités en autonomie. Il est alors plus sage d’opter pour un modèle un peu plus onéreux, mais qui présente de meilleures performances. Pour l’achat de certains modèles, vous avez d’ailleurs la possibilité de faire appel à une aide financière offerte par l’État ou par des organismes privés. Même si ce type d’aide n’est utilisable qu’une seule fois, il permet de se lancer dans l’utilisation d’un scooter électrique sans trop dépenser.

La simplicité de conception

Une moto électrique n’a généralement pas besoin d’autant d’entretien qu’une moto thermique. C’est du moins le cas si vous optez pour un scooter simple. En effet, il existe des motos électriques capables de rouler à haute vitesse et qui ont besoin d’un refroidissement performant. Ces modèles utilisent ainsi un système de refroidissement par huile. Ce qui signifie qu’une vidange doit être effectuée une fois passé un certain seuil. En comparaison à une moto thermique, l’entretien à effectuer sur ces modèles est toujours simple puisqu’il faut juste remplacer l’huile de refroidissement de temps en temps. Cependant, si vous cherchez un maximum de simplicité, il n’est pas nécessaire d’acheter ce type de modèle. De plus, si vous roulez uniquement en milieu urbain, vous n’aurez pas forcément besoin d’une moto particulièrement puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *